La source naturelle

11 juin 2009

Soin peau mixte anti coups de soleil

Crème légère protectrice solaire Héliosia

 soleil

Image reprise du site : news.innov-beaute.com

Je souhaitais me concocter une petite crème très légère, adaptée à ma peau mixte et sensible et qui me protège des effets nocifs du soleil.

Pour la légèreté de la crème, j'ai beaucoup hésité sur les proportions ne sachant pas très bien quelle texture elle aurait. En effet, en versant l'infusion de thé dans mon mélange, j'ai mal dosé et je me suis retrouvée avec une plus grande quantité d'eau. J'ai donc dû revoir les proportions. J'ai  réparti de la manière suivante :  73 % environ de phase aqueuse au lieu de 60 %, 16 % de phase huileuse au lieu de 30 %. Les 10 % restant sont réservés aux ajouts.

Voici la recette :

Phase aqueuse :
- Infusion de thé vert : 14 ml (anti-oxydant, astringent et adoucissant)
- Hydrolat de genévrier : 4 ml (préconisé pour les peaux grasses et congestionnées)
- Gel aloe vera : 4 g (hydratant, purifiant, astringent, matifiant, cicatrisant, effet tenseur, bref on ne vante pas assez les vertus de l'aloe vera )
- Emulsifiant MF : 0.60 g

Phase huileuse :
- Huile végétale de jojoba : 1.5 g (rééquilibrante, régénératrice et régulatrice du sébum)
- Huile végétale de buriti : 1g (anti-oxydante, facilite le bronzage, prévient les effets du soleil, donne bonne mine)
- Huile végétale de framboise : 0.5 g (préparation de la peau au soleil, restructurante, anti-oxydante, anti-radicalaire)
- Huile végétale de carthame : 2 g (anti-oxydante, restructurante et réparatrice pour les peux couperosées)
- Alcool cétylique : 0.60 g

Ajouts :
- Oxyde de zinc (filtre solaire)
- Arrow root (matifiant)
- Allantoïne (apaisant et régulateur du sébum)
- Vitamine E (anti-oxydant)
- EPP (anti-bactérien et anti-fongique)

- mica noisette

- Lavande : 2 gouttes (régénératrice et cicatrisante)
- Sauge sclarée : 1 goutte (séborégulatrice)
- Ylang-ylang : 2 gouttes (régénératrice et séborégulatrice)
- Extrait aromatique de vanille : 12 gouttes (pour le plaisir)
* Nota : j'ai été très intéressée par ce mélange d'huiles essentielles couplé à la vanille que j'ai trouvé sur le blog de Caracosméto.

 

Résultats dès application : Très jolie crème de couleur mandarine dû à la présence de l'huile végétale de buriti (attention à l'application car cela pourrait tâcher les vêtements). Texture fondante, légère elle ne laisse aucun film gras. La peau absorbe très vite. Effet bonne mine garanti avec en prime le mica noisette. Après quelques heures la peau est encore bien hydratée. Pour l'odeur, le mélange des huiles de lavande, sauge, ylang-ylang et vanille est assez surprenant. On sent d'abord les huiles essentielles puis en note de fond la vanille. visage_de_femme_penche_2156348_1350

Résultats après plusieurs jours : cette crème mousseuse fond admirablement sur la peau et son odeur odeur est délicieuse, je ne m'en passe pas. Le teint est mat grâce à la présence d'arrow root mais aussi à la plus grande quantité d'eau (ou plus petite quantité de gras), et éclatant. J'ai moins d'apparitions de boutons. Par contre je ne vois pas d'effet sur les points noirs. Ceux-ci sont toujours aussi incrustés. Ma peau est également très bien protégée du soleil. Pas de rougeurs diffuses après quelques heures d'exposition.

Conclusion : une crème qui me va à ravir et qui risque de me suivre tout au long de cette été.

Nota : je fais toujours de très petites quantités pour mes cosmétiques. Ainsi les proportions de cette crème sont idéales pour entrer dans un mini pot de confiture que je trouve particulièrement joli.

Posté par Ajowan à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 juin 2009

Couleur accentuée et cuir chevelu sain

Coloration naturelle au henné neutre et brou de noix

- 1/2 tasse de poudre (50 % brou de noix + 50 % de henné neutre)

98

- 1/4 de tasse d'eau

- 3 cuil. à soupe de vinaigre de cidre

- 1 œuf

Mélanger les poudres dans un pot. Incorporer tout doucement l'eau frémissante et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et bien homogène. Ajouter l'œuf et le vinaigre de cidre.

Personnellement je préfère appliquer le mélange sur cheveux légèrement humides pour plus de facilité. Je laisse poser entre 30 à 45 min puis je rince à l'eau claire. Je termine par mon shampooing habituel.

Résultats : impeccable! Mes cheveux sont très beaux. Ils brillent et sont plus forts, plus volumineux aussi, et sont plus facile à coiffer. J'ai remarqué également de légers reflets cuivrés.  Je sens bien que le cuir chevelu est propre.

Le choix des ingrédients :

- henné neutre aussi appelé Cassia : il a les même propriétés que l'henné d'Egypte, hormis qu'il ne colore pas. Il rends les cheveux plus vigoureux, plus brillants, et plus volumineux. Il nettoie et purifie le cuir chevelu.

- œuf : apporte brillance aux cheveux

- vinaigre de cidre : efface les effets desséchant du calcaire et apporte de jolis reflets cuivrés.

- brou de noix : colorant capillaire naturel,  il apporte des reflets bruns ou bien fonce les cheveux clairs à châtains.

noix_verte_07195

Conclusion : je ferai cette coloration une fois par mois. J'espère que la pose de cette boue va me permettre d'assêcher un peu plus mon cuir chevelu et m'aider ainsi à réduire mes shampooings à 3 jours au lieu de 2.

 

               

Image 1 provenant du site : http://www.calyshopping.com/Images/Products/98.jpg

Image 2 provenant du site : http://www.nature-et-papiers.fr/local/cache-vignettes/L150xH113/noix_verte-07195.jpg

Posté par Ajowan à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2009

Mes combats édition n°2

Je devais revenir, hélas depuis un certain temps,  sur l'évolution de mes petits problèmes qui accompagnent mon quotidien( mes combats édition n°1). Pour certains de ces combats c'est une très grande amélioration. Pour d'autres, pas vraiment...  soit par inefficacité soit pas oubli tout simplement.

Ainsi :

Trouble n°1 : l'acné => en cours de traitement mais effet plutôt réussi.

Autant le dire c'est la révolution. Ma peau est beaucoup plus belle. Son aspect moins granuleux et surtout beaucoup moins de mycrokystes et de cicatrices. J'utilise un trio de choc :
* Avant : HE de tea tree, antibactérienne pour prévenir l'apparition des boutons.
* Pendant : HE de géranium que j'applique directement dessus si par malheur l'un d'entre eux venait à pointer le bout de son nez et devenir un peu trop récalcitrant.
* Après : HE de lavande vraie pour la cicatrisation.
Ensuite pour la traitement en interne, je me suis souvenue qu'à une époque, lors d'une échographie, le médecin avait diagnostiqué une vésicule biliaire un peu paresseuse. Comment avais-je pu oublié cela ! Je ne peux affirmer que cela a un rapport avec les boutons. Le radis noir semble tout indiqué pour stimuler la vésicule. Je vais donc commencer un traitement pour un mois.
Il est aussi évident pour moi, et je le confirme à nouveau, que l'excès d'ingurgitation de fromage, me provoque des poussées. Bien malgré moi, j'ai dû en réduire ma consommation. Mais l'effet n'en est que bénéfique.

Trouble n°2 : Les rougeurs => idem que pour l'acné.

Après bien des observations et de multiples recherches j'ai plus ou moins découvert ce qui me provoquait de telles rougeurs. En premier lieu : mon état émotionnel. A chaque mouvement de colère, de crise de larmes, de trouble, voir d'éclats de rire, ma peau rougit. Il y a aussi la consommation d'alcool, et de plats épicés, les fortes différences de températures, entre chaud et froid, un trop plein de soleil, les bains de vapeur, sauna, hammam etc ... C'est ce que l'on appelle l'acné rosacée (voir ce document içi). En réduisant au maximum ces déclencheurs, ma peau est moins sujettes aux rougeurs. Je me pencherai plus tard, si cela viendrai à empirer, sur les huiles essentielles et autres ingrédients naturels préconisés contre la couperose.


Trouble n°3 : mauvaise circulation du sang qui engendre varices et jambes lourdes => pas de traitement particulier

Pour une raison que je ne m'explique pas très bien, de ce côté là ça va plutôt mieux. J'ai quelques varices depuis environ 2 ans mais celles-ci ne semblent pas évoluer. Quand à la sensation de jambes lourdes, autant je la ressentais très fortement il y a un an, autant cette année mes guiboles ne me font pas souffrir (pourvu que ça dure : touchons du bois !). Serait-ce dû à ma supplémentation en oméga 3 ? Fort probable quand on sait qu'ils ont un effet sur la fluidité du sang. Je préfère tout de même rester sur mes gardes et je commence à me masser régulièrement les jambes de bas en haut afin d'activer la circulation du sang. Je me prends aussi des tisanes de vigne rouge.

Trouble n°4 : la cellulite et la culotte de cheval => en cours

Mouais ... de toutes façons je ne vais pas revenir la-dessus. Nous  savons toutes ce que nous devons faire. C'est juste une question de volonté : BOUGER !!! Je me suis donc remise tout doucement au sport. A cause de mes horaires variables à souhait, difficile d'intégrer un club de sport, alors il faut se débrouiller toute seule. Achat d'une bonne paire de baskets de running et c'est parti ... (du moins j'essaye ...). Sinon j'ai opté pour le vélo d'appartement. Je reparlerai d'ailleurs un peu plus tard du cardio-training que j'ai découvert tout récemment. Pour le côté alimentaire, ma foi je n'ai pas envie de me priver non plus. Je fais donc selon mes envies qui ne sont pas trop abusives. Quant aux soins les huiles essentielles de géranium, de lemongrass et de romarin entre autres sont assez efficaces (recette du Dr Willem). Si vos crèmes sont accompagnées de massage en palper rouler par exemple, ou avec un gant de crin ou tout autre chose a effet massant c'est encore mieux. Ainsi j'utilise le gant de crin 2 à 3 par semaine juste avant la douche. Et après chaque lavage j'applique l'huile sur peau mouillée ce qui a pour avantage supplémentaire de rendre la peau toute douce.

Trouble n°5 : les articulations douloureuses => tout va bien !

Ouf ! Bien de ce côté là ça va très bien. Et j'avoue que je suis soulagée. Les petits étirements du matin, les omégas 3, et de bien meilleures positions notamment lors de mon travail sont certains responsables de ce mieux-être.

Trouble n°6 : les cheveux gras => à surveiller de très près.img20789

Jusqu'à il y a 1 mois c'était une catastrophe. Je devais me laver les cheveux tous les jours. Impossible de trouver le bon shampooing. Dans le magasin bio proche de chez moi, on m'a conseillé de prendre un shampooing pour cheveux normaux, m'expliquant que ceux pour cheveux gras étaient trop détergents et que justement cela produisait encore plus de sébum. J'ai donc acheté celui de Coslys. Mais le résultat fût désastreux. Mes cheveux sont devenus de plus en plus gras au fur et à mesure des shampooings. Et le pire de tout c'est que ce bidon fait un litre !!!

Quand j'ai enfin vu la fin de la bouteille, j'ai dû réviser mes choix. Je me suis donc laisser tenter pas les shampooings de Centifolia. Celui pour cheveux normaux au bois de panama, et celui pour cheveux gras au rhassoul et cassia. Je les alterne et depuis 2 semaines je parviens à me laver les cheveux que tous les deux jours voir tous les trois si il ne fait pas trop chaud. Je suis très contente. En plus ils sentent bon le romarin. Je vais par la suite me faire de temps en temps, mais je ne sais encore à quelle fréquence, un masque au henné neutre.

 

img20887

Voilà pour le résumé.

Prendre soin de soi c'est quelque chose d'essentiel, mais la vie de tous les jours ne nous permet pas toujours de nous y tenir. C'est ma foi je crois, juste une question de priorité. Il est impératif pour moi de manger plus sainement, de faire du sport, de passer un peu plus de temps dans la salle de bain, de me ressourcer chez moi ou dans la nature etc ... si je souhaite garder mon corps en bonne santé. Tout cela demande une réorganisation de mes journées, de bousculer mes habitudes, qui peuvent être assez perturbantes au tout début. Mais comme je le dis un peu plus haut, c'est surtout une question de volonté. Je prends tout doucement conscience de la nécessité à tout bouleverser, mais étape après étape, afin de retrouver un mieux-être dans mon corps et mon esprit.

 

Posté par Ajowan à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2009

Le roi Soleil

Eh oui c'est après une bien longue absence (pratiquement une année), que je reviens en force avec ce thème :


le_soleil

Image provenant du site : http://www.insu.cnrs.fr/image1387,image-soleil-prise-avec-instrument-eit-bord-satellite-soho-esa-nasa-on-peut-voir-bas-gauche-protubernace-solaire.html

Il faut dire que je suis largement inspirée puisque qu'actuellement nous frôlons les 30° depuis 2 ou 3 jours. Et que pour des raisons impérieuses je dû rester longtemps au soleil, je me suis retrouvée avec un terrible coups de soleil sur le visage dès le premier jour.

J'ai donc mûrement réfléchi à ce problème qu'est le soleil. Pourquoi le qualifier de problème ? Pour une raison toute simple. C'est que moi, habitante du nord-est de la France, lorsque le soleil daigne apparaître et surtout par des températures estivales telles que nous les connaissons en ce moment, je me sens OBLIGEE, de pointer le bout de mon nez, et pas pour quelques minutes malheureusement...

Il s'ensuit des brûlures et même des insolations, puisque l'exposition est apparemment un peu trop longue. On peu parler de négligence, mais je crois surtout qu'il s'agit plutôt d'ignorance.

C'est avec le plus grand des hasards que je suis tombée un jour sur le blog de Raffa qui justement détaille en profondeur les aspects positifs et négatifs de l'astre du jour. Je ne vais pas répéter la même chose ne serait-ce que par respect pour son travail mais aussi parce que cela s'avèrerait inutile. Je vous laisse le soin de consulter son article qui est très complet et je dois le dire en ce qui me concerne, très convaincant.

Je vais juste me permettre de revenir sur quelques points et ajouter mes propres observations et interrogations.

Le passage de ce document qui m'a le plus ébranlée est, je cite : " En journée ... nous avons besoin d'un minimum de 2500 lux (équivalent à un jour très nuageux) et certaines de nos fonctions nécessitent 4000 lux et plus. L'éclairage artificiel, sans parler du fait qu'il ne fourni pas toutes les longueurs d'onde dont nous avons besoin, est équivalent à l'intensité lumineuse d'un crépuscule (moins de 1000 lux). Nous vivons donc en permanence dans une lumière crépusculaire !!! Reste le jardinage pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin, le sport de plein air, quelques rares activités et... les vacances."

Cela je l'avoue, je ne le savais pas. Et je n'en avais pas pris conscience. Et vous ?

Je me suis donc documentée et j'ai découvert un site qui nous indique les heures d'ensoleillement, et le nombre de jours sans soleil. Ainsi dans ma région nous tournons dans les alentours de 1600 à 1650 heures  de soleil, et 60 jours de non-soleil. Ce qui est énorme, quand on songe à notre train de vie quotidien et que la plupart nous sommes au travail toute la journée. Il est clair que nous manquons de lumière solaire. Ce qui explique bien des troubles tels que la dépression, la fatigue, l'irritabilité, baisse des défenses immunitaires etc ...

Raffa parle également du spectre solaire et des longueurs d'onde qui le composent. Ainsi donc ce sont les infrarouges (IR) qui sont responsables des insolations en cas de longue exposition. Si on souhaite profiter des bienfaits des IR c'est 30 min maximum, sinon plus longtemps mieux vaut de protéger la tête. Quant aux ultraviolets ils sont responsables du bronzage à condition là encore de se montrer vigilant (lire la suite du doc de Raffa sur les phototypes et les UV).

Bon nous l'avons compris, le soleil c'est très bénéfique voir essentiel pour notre bien-être physique et psychique, mais potentiellement dangereux en cas d'excès.

bsb_71

Ce que j'ai retenu :  qu'un changement dans mes habitudes était indispensable.
* Meilleure alimentation (fruits et légumes, acides gras essentiels, anti-oxydants, boire beaucoup d'eau)
* L'exposition en contrôlant sa durée, sa régularité et sa qualité (pas durant les heures 11h-16h)
* la protection par le port de chapeau, de vêtements amples et longs en coton et les filtres solaires (minéraux de préférence tel le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc même si ce dernier aurait malheureusement un mauvais impact sur l'environnement).

Image provenant du site : http://www.brulure.fr/soleil/comment/quandnon.htm

J'ai commencé le jour même de mon coup de chaud. Que j'ai d'ailleurs traiter en appliquant des compresses froides plusieurs fois dans la journée. En buvant beaucoup d'eau. Et en appliquant un petit mélange composé d'huile de jojoba, de calophylle inophylle, de géranium, de lavande vraie et de tanaisie annuelle. En une journée les douleurs avaient disparus et ma peau était beaucoup moins rouge.

Je tiens également à signaler que depuis trois semaines je me faisait une petite cure à base d'huile essentielle de carotte pour préparer ma peau au bronzage. Comme je l'explique plus haut je suis rester très longtemps au soleil, et précisément dans un endroit situé sur une plaine où un vent frais soufflait doucement. Je ne sentis donc pas la chaleur. Je me suis renseignée et ce jour-là l'indice UV était de 5 et le lendemain de 6. C'est ce qui a provoqué le coups de soleil sur le visage uniquement (à cause du vent, j'étais en pull et jeans) et le coup de chaud (pas prévu la casquette le premier jour).

Sachant que je devais me réexposer le lendemain, j'ai prévu de me protéger la tête mais aussi le visage. J'ai donc apporter de l'huile de framboise et je m'en suis appliquée toutes les deux heures. Malheureusement je ne sais si celle-ci a eut un effet bénéfique ou non car je suis repartie encore plus rouge. Pour me rassurer je me dis que ça aurait pu être pire.

Tout cela pour dire que même si on prépare sa peau à coups de nutrition interne et externe, durant les premières expositions il faut être très prudent et ne jamais perdre de vue la protection immédiate à savoir le repli vers un coin d'ombre.

cisoun_tux_coup_de_soleil_2210

Image provenant du site : http://tux.crystalxp.net/fr.id.2210-cisoun-tux-coup-de-soleil.html

Les sources :

* Raffa : http://raffa.grandmenage.info/post/2006/07/18/La_fleur_humaine_est_celle_qui_a_le_plus_besoin_de_soleil
à lire absolument.
* Météo passion : http://www.meteopassion.com/index.php
Si vous souhaiter connaître le nombre d'heures d'ensoleillement de votre région, ou les jours sans soleil.
* Passion météo : http://www.passion-meteo.net/articles.php?lng=fr&pg=160
Pour l'indice UV de votre région.

Posté par Ajowan à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2008

un jeu ludique

BanniereRR4

Je vous conseille vivement de vous inscrire à ce jeu très sympathique. IL ne vous prends que cinq minutes par jour. Vous retombez pendant la période de la Renaissance, et vous êtes un actif dans votre village. Vous contribuez à améliorer les conditions de vie des villageois et participez à tout comme dans la vraie vie (élections, aller à la messe, travailler, manger, boire une chope etc...)

Personnellement je trouve ce petit jeu très intéressant. Alors n'hésitez pas à vous inscrire. Cliquer sur la bannière et c'est parti.

Nota : En cliquant sur la bannière vous allez avoir un message avec mon pseudo. Cliquez simplement sur ok et enregistrez-vous sur votre pseudo. C'est un système de parrainage. En vous inscrivant je gagne 10 écus et je me fais des amis :-) !!

Bon jeu !

Posté par Ajowan à 21:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


29 juin 2008

problème de surmenage ?

Voici une nouvelle recette de baume fondant de douche toujours inspirée par Réo.

Baume fondant de douche au bois de rose

J'ai encore réduit les quantités pour environ 40 ml de produit et rajouté de la base lavante neutre pour son côté nettoyant.

* 10 g d'huile de noix coco odorante

* 5 g de macérât de vanille (dans HV sésame)2608662558_d689a59d18

* 10 g beurre de mangue

* 3 g beurre de cacao

* 5 g cire émulsifiante

* 2 g acide stéarique

* base lavante neutre

* glycérine

* HE de bois de rose (pour son effet anti-stress)

* absolue de vanille (parce que j'adore cette odeur)

Faire fondre au bain-marie les beurres, la cire émulsifiante, l'acide stéarique, l'huile de noix de coco et la vitamine E. Une fois atteint les 40 ° ajouter le macérât de vanille (ou tout autre huile fragile). Battre énergiquement ou mieux encore avec un batteur électrique jusqu'à obtenir une chantilly. Il est possible de placer le baume fondant au frigo, d'attendre quelques minutes puis de battre à nouveau. Répéter cette opération jusqu'a obtenir la texture désirée. Verser les ajouts (huiles essentielles, glycérine, base lavante neutre, mais vous pouvez ajouter des colorants et autres actifs).

Comme toujours la peau devient souple, douce et satinée. Personnellement, l'HE de bois de rose est un très bon tonique stimulant. Il apaise l'esprit et est indiqué en cas de surmenage. De plus il prend soin des peaux sensibles et irritées. Et puis ça sent très bon !!

Posté par Ajowan à 19:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 juin 2008

Inspiration créatrice

Bon je m'essaye à créer une gamme de produits de l'été que ce soit pour le corps et le visage. J'ai décidé d'appeler cette gamme Héliosia en rapport avec Hélios dieu du soleil chez les grecs. En effet ces produits auront comme ingrédient principal, la DHA (cf : tout ce que j'ai pu recueillir sur cette matière naturelle içi). Car quand l'été arrive je ne veut plus ressembler à un cadavre et que mettre un peu de soleil dans mes créations cosmétiques m'amuse bien. Ainsi ces produits seront sensés être soit des auto-bronzants soit des soins bonne-mine. J'y incorporerai mes HE fétiches pour ma peau (géranium, manuka, carotte, patchouli pour le visage et pour le corps surtout les HE senteur agrumes!!)

Malgré que la première recette soit posté voiçi un peu de mythologie concernant ce bon vieu Hélios.

helios

Il est le fils d'Hypérion et de Théia, frère d'Eos et de Séléné (personnification de la Lune). Hélios est quant à lui la représentation divine du soleil, de la chaleur et de la lumière solaire. Epoux de Perséis, il eut plusieurs enfants qui jouèrent un rôle important dans les légendes, tel Aiétès chez les Argonautes, et Pasiphaé sous le règne du roi Minos de Crête. La nymphe Rhodos en outre lui donna sept fils et l'Océanide Clyméné, sept filles, nommées les Héliades et un fils Phaéton.

Il fut confondu très tôt avec le Dieu Appolon, mais Hélios ne fait pas figure de grand dieu chez les grecs. Il est avant tout le serviteur de Zeus et accomplit chaque jour, monté sur son char d'or, une course à travsers les cieux. Le soir, il se repose à l'ouest, au nord de l'Océan, dans l'île des Bienheureux. D'une beauté éclatante, le front ceint d'une couronne aux rayons d'or, Hélios est le seul Dieu qui peut embrasser d'un seul regard la surface de la terre entière et renseigner l'Olympe de ce qu'il se passe.

Ainsi, on le voit dans les légendes, avertir Héphaïstos (Dieu du feu et de la métallurgie) qu'Aphrodite (Déesse de l'amour et de la beauté) le trompe avec Ares (Dieu de la guerre), où signifier à Déméter (Déesse du blé et de la moisson), qu'Hadès (Dieu des enfers), est l'auteur du rapt de sa fille Coré. Il apparait également dans la légende d'Ulysse ; les compagnons du héros ayant dévoré en Sicile une partie de ses troupeaux sacrées, Hélios demande à Zeus une vengeance exemplaire, et le dieu souverain foudroya sans pitié les impies.

Dans le Panthéon grec, sa place est modeste ; cependant l'idée qu'il évoque le soleil, centre du monde, dispensateur de la lumière et de la chaleur indispensables à la vie, par opposition aux ténèbres et à la mort, a pris, à la fin de l'Antiquité, une importace considérable à tel point que le Dieu Soleil, sous diverses nominations (Mithra, Sol Sanctissimus, Sol Invictus, Eliogabale), est devenu le dieu essentiel, sinon unique, du paganisme proche de sa fin.

Nota : Ce texte à été repris dans le livre Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine par Joël Schmidt de chez Larousse

Posté par Ajowan à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2008

Soin ensoleillé pour le visage

Voici le nouveau soin que je me suis contocté et qui fait parti de la gamme Héliosia. C'est un soin super bonne-mine à effet rafraichissant car j'y ai ajouté une petite goutte de menthe poivrée (attention pas plus d'une goutte. L'HE de menthe poivrée n'est pas anodine. Voir Aroma-zone). Cela ressemble plus à un soin bi-phasé et j'ai mis assez d'eau pour que ma peau ne soit pas déssechée.

Crème très fluide rafraîchissante Héliosia

soleil

Voici la recette :

* 4,5 ml HV de noisette

* 4.5 ml HV de jojoba

* 2.5 ml macérât de carotte

* 1 ml macérât de tépezcohuite dans HV de jojoba

* 1.5 ml macérât d'urucum dans HV de noisettementhe_poivr_e

* 1 ml de glycérine

* 7 ml HA lavande

* 9 ml eau douce

* allantoïne diluée dans l'HA de lavande

* HE géranium

* HE manuka

* HE patchouli

* HE carotte

* HE menthe poivrée (attention une seule goutte)   

* Vitamine E

Verser les ingrédients un à un dans un flacon roll-on. Ainsi quand on passe la bille sur le visage celle-ci à un effet massant qui est très agréable.

conserver au frais 1 mois.

Petit plus : utiliser cette lotion avant une sortie ou en début de soirée donne un bel effet à votre peau.

Posté par Ajowan à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2008

le nettoyant du soir

Je me suis largement inspirée de la recette de Céphée pour ce soin.

Crème nettoyante et purifiante

eau_pure

J'en ai fait pour une plus petite quantité de peur que ce soin ne soit trop agressif pour ma peau.

Phase aqueuse :

* 8 g d'HA d'hammamélis

* 8 g infusion de thym

* 3 g de glycérine

* 10 g d'eau douce

* 2 g de vinaigre de cidre

Phase huileuse :

* 10 g HV de noisette

* 7 g HV  de jojoba

* 4 g HV  de noyau d'abricot

* 5,5 g de cire émulsifiante

* 1.5 g d'acide stéarique

Ajouts :

HE citron

HE manuka

HE géranium

Vitamine E

Faire chauffer la cire émulsifiante, l'acide stéarique et l'HV de noisette à environ 70°. Faire chauffer la phase aqueuse hormis l'HA d'hamamélis à 70°. Une fois les deux phases à la même température ajouter petit à petit la phase aqueuse à la phase huileuse. Fouetter. Incorporer ensuite progressivement l'huile de jojoba et l"huile de noyau d'abricot. Fouetter. On obtient un début d'émulsion car ces deux huiles n'ayant pas été chauffées pour conserver toutes leurs propriétés refroidissent légèrement le mélange. Ajouter l'HA d'hamamélis. Continuer de fouetter jusqu'à obtenir une crème bien homogène. Ajouter le restant des ingrédients puis continuer à fouetter. On obteint une belle crème bien lisse.

Je la conserve au frais pour une durée de trois semaines.

La consistance me plait beaucoup. J'ai la sensation d'appliquer plutôt un masque car en restant au réfrigérateur elle se durcit un tout petit peu. Par contre je ne mettrai plus du tout de vinaigre de cidre. D'abord parce que l'odeur est pour moi pas trop supportable et ensuite parce que le vinaigre à tendance à faire rougir ma peau si je laisse le soin un peu trop longtemps. Sinon une fois ma peau bien essuyée je ressens immédiatement une sensation de propreté et de fraîcheur.

Posté par Ajowan à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2008

Une peau dorée naturellement

Voici un ingrédient que j'ai découvert tout récemment chez Aroma-Zone.

La DHA naturelle

De son nom scientifique dihydroxyacétone la DHA est obtenue pricipalement de la canne à sucre et du maïs (du blé, du colza et de la betterave chez Aroma-zone). Elle est la molécule la plus utilisée actuellement dans les cosmétiques auto-bronzants. La DHA agit par un procédé biotechnologique (réaction de Maillard) sur les kératines de la couche cornée de la peau, créant ainsi un hâle plus naturel et uniforme que les auto-bronzants classiques présentant un aspect orangée de la peau. C'est le renouvellement fréquent de la couche cornée (cellules mortes) qui explique la disparition progressive de la coloration.

DHA

Cette méthode de bronzage artificiel ne fait pas intervenir les mélanocytes ( cellules qui pigmentent la peau, les poils), il n' a pas de production de mélanine(pigment principal responsable de la coloration de l'épiderme entre autres). Il n'y a donc pour ainsi pas de protection contre les radiations ultra-violettes comme celle assurée par le mélanine. Parfois les UVA sont absorbés et faiblement énergétiques,  alors que les UVB ne sont pas du tout stoppés et l'énergie que ceux-ci véhicule peuvent représenter un plus grand danger à l'exposition du soleil.

Du fait que la DHA ne pénètre pas la couche cornée aucun effet indésirable n'a été observé, hormis peut-être une coloration accrue des comédons (points noirs). D'ailleurs cette molécule a été déclarée sûre et adaptée à un usage cosmétique pour la coloration de la peau par l'organisme américain Food and Drug Administration

Grâce à la DHA il est possible d'obtenir un teint halé sans exposer au soleil. Par contre il faut être conscient que la protection contre les UV est inexistante dans ce cas contrairement à une peau déjà bronzée.

L'avantage de faire ses propres cosmétiques c'est qu'il n'y a pas d'adjonction d'ingrédients nocifs.

Si l'on prend l'exemple d'un auto-bronzant d'une grande marque vendue en pharmacies et para-pharmacies on y trouve principalement :

- propylen glycol qui contribue à l'hydratation de la peau mais qui s'avère très sensibilisant avec un effet chauffant sur la peau.

- DHA

- paraffine (on se demande bien pourquoi ! : sans doute une question de coût. Mais quand on voit le prix du tube ...). Alors qu'il y a tant d'autres huiles et végétales celles-là qui me semblent bien plus saines.

- glyceryl stearate qui est dérivé de la glycérine

- isododecane qui est un hydrocarbure (???)

- PEG -100 stearate qui est un tensio-actif (les PEG et PPG sont fabriqués à partie de substances cancérigènes qui peuvent être utilisés pour produire des gazs de combat !!)

- les parabènes en tous genre : butylparaben, ethylparaben, isobutylparaben, methylparaben, propylparaben qui cetes empêche la prolifération des bactéries mais qui sont allergènes.

etc ...

Quand je vois cette liste, je me rends compte qu'il était vraiment temps que je change mes habitudes. Ainsi j'ai ajouté de la DHA dans ma crème de nuit car la DHA d'Aroma-zone agit au bout de 10 heures. Je suis étonnée de l'effet produit. Au lever j'ai une peau dorée, l'effet bonne mine est bien là et mes rougeurs s'estompent peu à peu. Cela fait maintenant une quinzaine de jour que je l'utilise et pas d'effets secondaires constatés ni de couleur qui virent à l'orange. Je pense que je vais en consommer sans modération.

Petit plus : je me mets quelques gouttes de macérât d'urucum sur le visage, le matin, car en cas d'exposition au soleil ma peau sera mieux protégée.

Pour en savoir plus sur :autobronzant

La DHA : Wikipédia

Les autobronzants : CNRS

L'INCI des matières premières : Beauté-test.com

Posté par Ajowan à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]