29 avril 2008

Mes combats édition n°1

cristaux

Si nous étions parfaits cela se saurait ! Malheureusement ce n'est pas le cas en ce qui me concerne. Rien de grave mais des petits maux qui viennent troubler le quotidien. Certains spécialistes pensent qu'un mal physique provient d'un mal psychique. Je pense que ceci est vrai mais je ne sais dans quelle mesure. C'est pourquoi en attendant il faut bien pallier à tous ces petits tracas et ce dont je suis sûre c'est que Mère Nature nous prodigue tous herbsces bienfaits.

Ainsi dans les semaines à venir je vais m'attaquer à divers troubles physiques par le biais des plantes (HE, phytothérapie), et les minéraux (lithothérapie).

Trouble n°1 (et pas des moindres) : l'acné

Trop c'est trop !. Cela fait plus de quinze ans que j'en ai ! A mon âge on ne parle plus d'acné juvénile. J'ai bien testé le fameux produits que les dermatologues vous prescrivent (vous voyez bien lequel je veux parler), mais sur moi ces effets ne furent pas extraordinaires. Du coup je me suis lancée dans des crèmes du commerce et même de pharmacie mais rien y fait.

La première chose c'est d'identifier son acné. Maintenant je sais que les produits laitiers font de véritables dégâts à ma peau (surtout le fromage dont je suis une fervente consommatrice à mon plus grand désarroi). De ce fait j'ai considérablement réduit mes portions de produits laitiers et me contente de yaourts et du lait de soja que je trouve pas si mauvais que ça d'ailleurs. Résultats : j'ai moins d'irruptions cutanées. Il y a une deuxième raison à mon acné : les hormones. Mais là je n'ai pas encore trouvé ce que je pouvais faire mis à part un traitement externe anti-acné.

Trouble n°2 : les rougeurs

Tout comme l'acné il faut savoir cerner de quelles types de rougeurs c'est et aussi pourquoi. Au départ je me suis lancée sur la piste de peaux mixte et sensible. Mais malgré les traitements cela n'allait pas. Puis un jour j'entends parler de couperose, ces petites vénules éclatées sur les joues et les ailes du nez. Bon j'avais trouvé en partie la cause de mes rougeurs. Mais récemment voilà que je tombe sur un site qui parle de rosacée. Je décide de creuser davantage ce filon et découvre à ma plus grande tristesse que j'ai bien de la rosacée. Pour moi ce sont pour des raisons héréditaires. Comme les chercheurs n'en connaissent pas encore la cause c'est très difficile de trouver un traitement. A suivre donc ...

Trouble n°3 : mauvaise circulation du sang qui engendre varices et jambes lourdes.

Les varices sont apparues depuis peu. Surtout depuis que je fais ce travail de vendeuse où je suis en moyenne 7 heures debout tous les jours. Il y a quelques jours, j'avais tellement mal aux jambes que j'avais envie de pleurer. Je n'étais même pas sûre de pouvoir conduire pour rentrer chez moi. Bien sûr la première chose que j'ai faite c'est un jet d'eau froide sur les jambes (j'en ai serré les dents car en plus de la douleur je suis frileuse). Puis massage des jambes du bas vers le haut pour que le sang remonte vers le coeur. Puis séance de jambes en l'air (vous voyez de quoi je veux parler...) contre un mur pendant une bonne vingtaine de minutes. Le lendemain matin  jet d'eau froide puis bas de contension OBLIGATOIRE. Je ne me voyais par refaire ma journée de la veille avec les jambes douloureuses que j'avais déjà au lever. Et bien ces bas de contension ne sont certes pas très élégants mais ils sont efficaces. A mesure que passait la journée je sentais mes jambes devenir un peu plus légères. Bon sinon maintenant il faut traiter le problème à la source et réduire ainsi les effets de cette mauvaise circulation.

Trouble n°4 : la cellulite et la culotte de cheval

Quelle horreur que cette cellulite quand même. Bien que je ne sois pas du genre à me rendre malade pour ça il faut reconnaitre que ce n'est pas très esthétique. Est-ce l'effet des beaux jours qui reviennent ou l'effet des pubs et des articles de journaux qui nous harcèlent, toujours est-il qu'à cette période de l'année on se sent forcées de faire quelque chose. J'ai bien 2 ou 3 pistes que je vais bien analysée puis j'expérimenterai.

Trouble n°5 : les articulations douloureuses

Je sais que l'hérédité fait pas mal de dégâts c'est pourquoi je m'attend à connaître le même sort que ma mère, mes tantes et ma grand-mère : l'arthrose. Un fléau qui circule dans ma famille depuis des lustres. Dejà adolescente je ressentais des douleurs dans les doigts par temps humide. Très peu de personnes y échappent. Mais là aussi je pense que l'on peut intervenir tout du moins pour ralentir le désastre et éviter de souffrir. Une chose est sûre il faut cesser de prendre des aspirines, des corticoïdes et des anti-inflammatoires car ils détériorent gravement le cartilage restant. (source : La révolution des oméga 3 d'Anne Dufour et de Danièle Festy). Ainsi il faut un traitement interne et des soins externes adaptés. Là aussi j'ai déjà expérimenté mais je préfère confirmer avant de le mettre sur mon blog.

Trouble n°6 : les cheveux gras

C'est la cata ! Je suis obligée de me laver les cheveux tous les deux jours. Pour deux raisons, la première, je travaille dans le commerce donc pas question d'arriver au boulot avec une tignasse qui a l'air de ne pas avoir été lavée depuis un mois, la deuxième raison,  mon cuir chevelu me démange, je sens qu'il étouffe sous le sébum. J'ai déjà essayé le henné neutre, l'argile verte, dilution du shamppoing à 1/8 ème, créer mon propre shampooing avec une base neutre et des HE de citron, sauge sclarée et romarin. Pas de résultats. Je me dis donc qu'il faut sans doute traîter le mal par le mal, par le biais d'un bain d'huile par exemple. Je me renseigne pour connaître l'huile adéquate et je testerai.

Voici donc pour l'instant MES COMBATS, et au fur et à mesure des semaines je ferai un check-up des résultats que j'ai obtenu. Car parler de quelque chose quand on l'a soi-même testé c'est bien plus crédible non?

Posté par Ajowan à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mes combats édition n°1

Nouveau commentaire