15 juin 2008

Inspiration créatrice

Bon je m'essaye à créer une gamme de produits de l'été que ce soit pour le corps et le visage. J'ai décidé d'appeler cette gamme Héliosia en rapport avec Hélios dieu du soleil chez les grecs. En effet ces produits auront comme ingrédient principal, la DHA (cf : tout ce que j'ai pu recueillir sur cette matière naturelle içi). Car quand l'été arrive je ne veut plus ressembler à un cadavre et que mettre un peu de soleil dans mes créations cosmétiques m'amuse bien. Ainsi ces produits seront sensés être soit des auto-bronzants soit des soins bonne-mine. J'y incorporerai mes HE fétiches pour ma peau (géranium, manuka, carotte, patchouli pour le visage et pour le corps surtout les HE senteur agrumes!!)

Malgré que la première recette soit posté voiçi un peu de mythologie concernant ce bon vieu Hélios.

helios

Il est le fils d'Hypérion et de Théia, frère d'Eos et de Séléné (personnification de la Lune). Hélios est quant à lui la représentation divine du soleil, de la chaleur et de la lumière solaire. Epoux de Perséis, il eut plusieurs enfants qui jouèrent un rôle important dans les légendes, tel Aiétès chez les Argonautes, et Pasiphaé sous le règne du roi Minos de Crête. La nymphe Rhodos en outre lui donna sept fils et l'Océanide Clyméné, sept filles, nommées les Héliades et un fils Phaéton.

Il fut confondu très tôt avec le Dieu Appolon, mais Hélios ne fait pas figure de grand dieu chez les grecs. Il est avant tout le serviteur de Zeus et accomplit chaque jour, monté sur son char d'or, une course à travsers les cieux. Le soir, il se repose à l'ouest, au nord de l'Océan, dans l'île des Bienheureux. D'une beauté éclatante, le front ceint d'une couronne aux rayons d'or, Hélios est le seul Dieu qui peut embrasser d'un seul regard la surface de la terre entière et renseigner l'Olympe de ce qu'il se passe.

Ainsi, on le voit dans les légendes, avertir Héphaïstos (Dieu du feu et de la métallurgie) qu'Aphrodite (Déesse de l'amour et de la beauté) le trompe avec Ares (Dieu de la guerre), où signifier à Déméter (Déesse du blé et de la moisson), qu'Hadès (Dieu des enfers), est l'auteur du rapt de sa fille Coré. Il apparait également dans la légende d'Ulysse ; les compagnons du héros ayant dévoré en Sicile une partie de ses troupeaux sacrées, Hélios demande à Zeus une vengeance exemplaire, et le dieu souverain foudroya sans pitié les impies.

Dans le Panthéon grec, sa place est modeste ; cependant l'idée qu'il évoque le soleil, centre du monde, dispensateur de la lumière et de la chaleur indispensables à la vie, par opposition aux ténèbres et à la mort, a pris, à la fin de l'Antiquité, une importace considérable à tel point que le Dieu Soleil, sous diverses nominations (Mithra, Sol Sanctissimus, Sol Invictus, Eliogabale), est devenu le dieu essentiel, sinon unique, du paganisme proche de sa fin.

Nota : Ce texte à été repris dans le livre Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine par Joël Schmidt de chez Larousse

Posté par Ajowan à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Inspiration créatrice

Nouveau commentaire