26 mai 2009

Mes combats édition n°2

Je devais revenir, hélas depuis un certain temps,  sur l'évolution de mes petits problèmes qui accompagnent mon quotidien( mes combats édition n°1). Pour certains de ces combats c'est une très grande amélioration. Pour d'autres, pas vraiment...  soit par inefficacité soit pas oubli tout simplement.

Ainsi :

Trouble n°1 : l'acné => en cours de traitement mais effet plutôt réussi.

Autant le dire c'est la révolution. Ma peau est beaucoup plus belle. Son aspect moins granuleux et surtout beaucoup moins de mycrokystes et de cicatrices. J'utilise un trio de choc :
* Avant : HE de tea tree, antibactérienne pour prévenir l'apparition des boutons.
* Pendant : HE de géranium que j'applique directement dessus si par malheur l'un d'entre eux venait à pointer le bout de son nez et devenir un peu trop récalcitrant.
* Après : HE de lavande vraie pour la cicatrisation.
Ensuite pour la traitement en interne, je me suis souvenue qu'à une époque, lors d'une échographie, le médecin avait diagnostiqué une vésicule biliaire un peu paresseuse. Comment avais-je pu oublié cela ! Je ne peux affirmer que cela a un rapport avec les boutons. Le radis noir semble tout indiqué pour stimuler la vésicule. Je vais donc commencer un traitement pour un mois.
Il est aussi évident pour moi, et je le confirme à nouveau, que l'excès d'ingurgitation de fromage, me provoque des poussées. Bien malgré moi, j'ai dû en réduire ma consommation. Mais l'effet n'en est que bénéfique.

Trouble n°2 : Les rougeurs => idem que pour l'acné.

Après bien des observations et de multiples recherches j'ai plus ou moins découvert ce qui me provoquait de telles rougeurs. En premier lieu : mon état émotionnel. A chaque mouvement de colère, de crise de larmes, de trouble, voir d'éclats de rire, ma peau rougit. Il y a aussi la consommation d'alcool, et de plats épicés, les fortes différences de températures, entre chaud et froid, un trop plein de soleil, les bains de vapeur, sauna, hammam etc ... C'est ce que l'on appelle l'acné rosacée (voir ce document içi). En réduisant au maximum ces déclencheurs, ma peau est moins sujettes aux rougeurs. Je me pencherai plus tard, si cela viendrai à empirer, sur les huiles essentielles et autres ingrédients naturels préconisés contre la couperose.


Trouble n°3 : mauvaise circulation du sang qui engendre varices et jambes lourdes => pas de traitement particulier

Pour une raison que je ne m'explique pas très bien, de ce côté là ça va plutôt mieux. J'ai quelques varices depuis environ 2 ans mais celles-ci ne semblent pas évoluer. Quand à la sensation de jambes lourdes, autant je la ressentais très fortement il y a un an, autant cette année mes guiboles ne me font pas souffrir (pourvu que ça dure : touchons du bois !). Serait-ce dû à ma supplémentation en oméga 3 ? Fort probable quand on sait qu'ils ont un effet sur la fluidité du sang. Je préfère tout de même rester sur mes gardes et je commence à me masser régulièrement les jambes de bas en haut afin d'activer la circulation du sang. Je me prends aussi des tisanes de vigne rouge.

Trouble n°4 : la cellulite et la culotte de cheval => en cours

Mouais ... de toutes façons je ne vais pas revenir la-dessus. Nous  savons toutes ce que nous devons faire. C'est juste une question de volonté : BOUGER !!! Je me suis donc remise tout doucement au sport. A cause de mes horaires variables à souhait, difficile d'intégrer un club de sport, alors il faut se débrouiller toute seule. Achat d'une bonne paire de baskets de running et c'est parti ... (du moins j'essaye ...). Sinon j'ai opté pour le vélo d'appartement. Je reparlerai d'ailleurs un peu plus tard du cardio-training que j'ai découvert tout récemment. Pour le côté alimentaire, ma foi je n'ai pas envie de me priver non plus. Je fais donc selon mes envies qui ne sont pas trop abusives. Quant aux soins les huiles essentielles de géranium, de lemongrass et de romarin entre autres sont assez efficaces (recette du Dr Willem). Si vos crèmes sont accompagnées de massage en palper rouler par exemple, ou avec un gant de crin ou tout autre chose a effet massant c'est encore mieux. Ainsi j'utilise le gant de crin 2 à 3 par semaine juste avant la douche. Et après chaque lavage j'applique l'huile sur peau mouillée ce qui a pour avantage supplémentaire de rendre la peau toute douce.

Trouble n°5 : les articulations douloureuses => tout va bien !

Ouf ! Bien de ce côté là ça va très bien. Et j'avoue que je suis soulagée. Les petits étirements du matin, les omégas 3, et de bien meilleures positions notamment lors de mon travail sont certains responsables de ce mieux-être.

Trouble n°6 : les cheveux gras => à surveiller de très près.img20789

Jusqu'à il y a 1 mois c'était une catastrophe. Je devais me laver les cheveux tous les jours. Impossible de trouver le bon shampooing. Dans le magasin bio proche de chez moi, on m'a conseillé de prendre un shampooing pour cheveux normaux, m'expliquant que ceux pour cheveux gras étaient trop détergents et que justement cela produisait encore plus de sébum. J'ai donc acheté celui de Coslys. Mais le résultat fût désastreux. Mes cheveux sont devenus de plus en plus gras au fur et à mesure des shampooings. Et le pire de tout c'est que ce bidon fait un litre !!!

Quand j'ai enfin vu la fin de la bouteille, j'ai dû réviser mes choix. Je me suis donc laisser tenter pas les shampooings de Centifolia. Celui pour cheveux normaux au bois de panama, et celui pour cheveux gras au rhassoul et cassia. Je les alterne et depuis 2 semaines je parviens à me laver les cheveux que tous les deux jours voir tous les trois si il ne fait pas trop chaud. Je suis très contente. En plus ils sentent bon le romarin. Je vais par la suite me faire de temps en temps, mais je ne sais encore à quelle fréquence, un masque au henné neutre.

 

img20887

Voilà pour le résumé.

Prendre soin de soi c'est quelque chose d'essentiel, mais la vie de tous les jours ne nous permet pas toujours de nous y tenir. C'est ma foi je crois, juste une question de priorité. Il est impératif pour moi de manger plus sainement, de faire du sport, de passer un peu plus de temps dans la salle de bain, de me ressourcer chez moi ou dans la nature etc ... si je souhaite garder mon corps en bonne santé. Tout cela demande une réorganisation de mes journées, de bousculer mes habitudes, qui peuvent être assez perturbantes au tout début. Mais comme je le dis un peu plus haut, c'est surtout une question de volonté. Je prends tout doucement conscience de la nécessité à tout bouleverser, mais étape après étape, afin de retrouver un mieux-être dans mon corps et mon esprit.

 

Posté par Ajowan à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mes combats édition n°2

Nouveau commentaire