25 mai 2009

Le roi Soleil

Eh oui c'est après une bien longue absence (pratiquement une année), que je reviens en force avec ce thème :


le_soleil

Image provenant du site : http://www.insu.cnrs.fr/image1387,image-soleil-prise-avec-instrument-eit-bord-satellite-soho-esa-nasa-on-peut-voir-bas-gauche-protubernace-solaire.html

Il faut dire que je suis largement inspirée puisque qu'actuellement nous frôlons les 30° depuis 2 ou 3 jours. Et que pour des raisons impérieuses je dû rester longtemps au soleil, je me suis retrouvée avec un terrible coups de soleil sur le visage dès le premier jour.

J'ai donc mûrement réfléchi à ce problème qu'est le soleil. Pourquoi le qualifier de problème ? Pour une raison toute simple. C'est que moi, habitante du nord-est de la France, lorsque le soleil daigne apparaître et surtout par des températures estivales telles que nous les connaissons en ce moment, je me sens OBLIGEE, de pointer le bout de mon nez, et pas pour quelques minutes malheureusement...

Il s'ensuit des brûlures et même des insolations, puisque l'exposition est apparemment un peu trop longue. On peu parler de négligence, mais je crois surtout qu'il s'agit plutôt d'ignorance.

C'est avec le plus grand des hasards que je suis tombée un jour sur le blog de Raffa qui justement détaille en profondeur les aspects positifs et négatifs de l'astre du jour. Je ne vais pas répéter la même chose ne serait-ce que par respect pour son travail mais aussi parce que cela s'avèrerait inutile. Je vous laisse le soin de consulter son article qui est très complet et je dois le dire en ce qui me concerne, très convaincant.

Je vais juste me permettre de revenir sur quelques points et ajouter mes propres observations et interrogations.

Le passage de ce document qui m'a le plus ébranlée est, je cite : " En journée ... nous avons besoin d'un minimum de 2500 lux (équivalent à un jour très nuageux) et certaines de nos fonctions nécessitent 4000 lux et plus. L'éclairage artificiel, sans parler du fait qu'il ne fourni pas toutes les longueurs d'onde dont nous avons besoin, est équivalent à l'intensité lumineuse d'un crépuscule (moins de 1000 lux). Nous vivons donc en permanence dans une lumière crépusculaire !!! Reste le jardinage pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin, le sport de plein air, quelques rares activités et... les vacances."

Cela je l'avoue, je ne le savais pas. Et je n'en avais pas pris conscience. Et vous ?

Je me suis donc documentée et j'ai découvert un site qui nous indique les heures d'ensoleillement, et le nombre de jours sans soleil. Ainsi dans ma région nous tournons dans les alentours de 1600 à 1650 heures  de soleil, et 60 jours de non-soleil. Ce qui est énorme, quand on songe à notre train de vie quotidien et que la plupart nous sommes au travail toute la journée. Il est clair que nous manquons de lumière solaire. Ce qui explique bien des troubles tels que la dépression, la fatigue, l'irritabilité, baisse des défenses immunitaires etc ...

Raffa parle également du spectre solaire et des longueurs d'onde qui le composent. Ainsi donc ce sont les infrarouges (IR) qui sont responsables des insolations en cas de longue exposition. Si on souhaite profiter des bienfaits des IR c'est 30 min maximum, sinon plus longtemps mieux vaut de protéger la tête. Quant aux ultraviolets ils sont responsables du bronzage à condition là encore de se montrer vigilant (lire la suite du doc de Raffa sur les phototypes et les UV).

Bon nous l'avons compris, le soleil c'est très bénéfique voir essentiel pour notre bien-être physique et psychique, mais potentiellement dangereux en cas d'excès.

bsb_71

Ce que j'ai retenu :  qu'un changement dans mes habitudes était indispensable.
* Meilleure alimentation (fruits et légumes, acides gras essentiels, anti-oxydants, boire beaucoup d'eau)
* L'exposition en contrôlant sa durée, sa régularité et sa qualité (pas durant les heures 11h-16h)
* la protection par le port de chapeau, de vêtements amples et longs en coton et les filtres solaires (minéraux de préférence tel le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc même si ce dernier aurait malheureusement un mauvais impact sur l'environnement).

Image provenant du site : http://www.brulure.fr/soleil/comment/quandnon.htm

J'ai commencé le jour même de mon coup de chaud. Que j'ai d'ailleurs traiter en appliquant des compresses froides plusieurs fois dans la journée. En buvant beaucoup d'eau. Et en appliquant un petit mélange composé d'huile de jojoba, de calophylle inophylle, de géranium, de lavande vraie et de tanaisie annuelle. En une journée les douleurs avaient disparus et ma peau était beaucoup moins rouge.

Je tiens également à signaler que depuis trois semaines je me faisait une petite cure à base d'huile essentielle de carotte pour préparer ma peau au bronzage. Comme je l'explique plus haut je suis rester très longtemps au soleil, et précisément dans un endroit situé sur une plaine où un vent frais soufflait doucement. Je ne sentis donc pas la chaleur. Je me suis renseignée et ce jour-là l'indice UV était de 5 et le lendemain de 6. C'est ce qui a provoqué le coups de soleil sur le visage uniquement (à cause du vent, j'étais en pull et jeans) et le coup de chaud (pas prévu la casquette le premier jour).

Sachant que je devais me réexposer le lendemain, j'ai prévu de me protéger la tête mais aussi le visage. J'ai donc apporter de l'huile de framboise et je m'en suis appliquée toutes les deux heures. Malheureusement je ne sais si celle-ci a eut un effet bénéfique ou non car je suis repartie encore plus rouge. Pour me rassurer je me dis que ça aurait pu être pire.

Tout cela pour dire que même si on prépare sa peau à coups de nutrition interne et externe, durant les premières expositions il faut être très prudent et ne jamais perdre de vue la protection immédiate à savoir le repli vers un coin d'ombre.

cisoun_tux_coup_de_soleil_2210

Image provenant du site : http://tux.crystalxp.net/fr.id.2210-cisoun-tux-coup-de-soleil.html

Les sources :

* Raffa : http://raffa.grandmenage.info/post/2006/07/18/La_fleur_humaine_est_celle_qui_a_le_plus_besoin_de_soleil
à lire absolument.
* Météo passion : http://www.meteopassion.com/index.php
Si vous souhaiter connaître le nombre d'heures d'ensoleillement de votre région, ou les jours sans soleil.
* Passion météo : http://www.passion-meteo.net/articles.php?lng=fr&pg=160
Pour l'indice UV de votre région.

Posté par Ajowan à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le roi Soleil

Nouveau commentaire