09 avril 2008

Analyse d'un produit du commerce

LE DEODORANT

Aujourd'hui, je vous fait part d'une de mes analyses personnelles. S'intéresser aux cosmétiques naturelles et à faire soi-même c'est bien, mais savoir pourquoi c'est mieux. Le but ici n'est pas de convaincre qui que ce soit mais seulement de partager avec vous mes propres réflexions.

Depuis que je m'intéresse aux produits naturels, je me suis amusée à me documenter sur les divers ingrédients qui composent chaque cosmétique.

En Europe depuis 1998 les produits cosmétiques doivent obligatoirement voir figurer la liste des ingrédients qui les composent. C'est ce que l'on appelle l'INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients).

Grâce à des sites comme Wikipédia et celui de Beauté-test.com notamment il est très facile de faire ses investigations. Et j'avoue avoir été stupéfaite du résultat.

Prenons donc l'exemple de ce déodorant.

Depuis  plus d'un an maintenant,  je l'achetais pour des raisons purement visuelles. J'aimais bien le flacon en verre transparent laissant apparaître le gel déodorant bien transparent lui aussi. Cela me donnait vraiment l'impression d'un produit pure, sain et frais.

Voici l'analyse de ce déodorant :

  • Aqua : eau
  • Aluminium chlorohydrate : actif d’origine synthétique il sert d’anti-transpirant. Peut causer des micro-kystes et des poils incarnés, et est à l'origine des taches blanches ou de décoloration des vêtements
  • Isoceteth-20 : tensio-actif d’origine synthétique il est utilisé comme solubilisant et emulsionnant
  • Butylene glycol : humectant et solvant d’origine synthétique il contribue à l’hydratation de la peau. Moins sensibilisant que le Butyl paraben. LeButylene glycol tend à le remplacer peu à peu dans les cosmétiques.
  • Dicaprylyl ether : éther d’origine naturelle mais ayant subit de légères transformations, il sert d’émollient.
  • Glyceryl isostearate : ester d’origine naturelle mais ayant subi quelques transformations il sert d’émollient et d’émulsionnant.
  • Parfum : Origine synthétique ou naturelle la fragance sert juste de plaisir par des senteurs qui poussent les consommateurs à acheter. Attentions aux allergènes.
  • Persea gratissima : huile végétale d’origine naturelle appelée huile d’avocat elle est utilisée pour ses vertus réparatrices et adoucissantes.
  • Maris limus : extrait de minéraux de La Mer Morteelle est utilisé pour activer la circulation du sang.
  • Ostrea : huître, probablement utilisé pour ses propriétés d’origine marine
  • PEG-150 distearate :  tensio-actif d’origine synthétique utilisé comme nettoyant et solubilisant. Il est un dérivé d’oxyde d’éthylène.
  • Propylene glycol : humectant et solvant d’origine synthétique, il contribue à l’hydratation de la peau.

Solution naturelle : jeter vos déos qui sont extrêmement dangereux à cause notamment de la présence de Chlorydrate d’Aluminium. Le chlorydrate d’aluminium passe la barrière de la peau en cas de microlésions et c’est le cas par le biais de l’épilation. De plus c’est un anti-transpirant. Hors il faut transpirer ! Le corps en a besoin cela fait partie du processus naturel d’évacuation des toxines. (Source : Raffa). Le problème vient plus des odeurs plus ou moins désagréables. Sachez également que le chlorydrate d’aluminium est responsable des traces blanches (les fameuses auréoles) sur vos vêtements.

Personnellement j’utilise un trio de choc. J’avoue, j’ai piqué cette idée de Raffa. Eau d’hamamélis, j’applique ensuite de la pierre d’alun (attention alun de potassium et pas autre chose), puis du gel aloe vera. C’est absolument fantastique, je transpire normalement mais plus ces vilaines odeurs et encore moins ces auréoles sur mes beaux vêtements.

Nota : pour en savoir plus les danger de l’aluminium :

http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/alualz.htm

Pour en savoir plus sur le processus de la transpiration et les recettes de Raffa http://raffa.grandmenage.info/post/2005/06/21/Transpirez..._Respirez...

Pour en savoir plus sur la réglementation des cosmétiques :

http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/cosmetiques/reponses.htm

Pour en savoir plus sur l'INCI, les marques bio et les labels bio :

http://www.fr.santi-shop.eu/links.php

Posté par Ajowan à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Analyse d'un produit du commerce

Nouveau commentaire